Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Programmation

Création de la base de données

  Une base de données est un ensemble de données organisées en tables (à l'instar d'Excel pour les adeptes des tableurs). La "base de données" est en fait un ensemble de tables en général complémentaires, dont les données peuvent être croisées. Ceux qui ne comprennent pas l'intérêt des bases de données devront de préférence commencer par lire cette fiche.

 


Création de la base de données

 

Commencez par ouvrir le module de gestion de base de données : menu Outils / Module base de données.

Créez un alias : l'alias permet d'associer un simple nom à un répertoire du disque dur. Exemple, création d'un alias TEST correspodant au répertoire c:\bdd\test : menu Outils / Gestionnaire d'alias.

Cliquez sur le bouton "Nouveau" puis entrez le nom (ici TEST) dans "Alias de base", type de pilote STANDARD et définissez le chemin de la base (au besoin, cliquez sur "Parcourir" ). Notez que le chemin doit être existant. Cliquez enfin sur "Provisoire" puis sur "Enregistrer sous" sans rien changer pour sauvegarder l'alias.

 


Création de la table

 

Fichier / Nouveau / Table : choisir Paradox 7

Vous devez alors enregistrer chaque champ de la table de données :
- nom : entrez un nom pour le champ, sans espaces (remplacez les éventuellement par _ ),
- type : faites un clic droit dans la cellule "type" et choisissez le type de données (numérique, alphanumérique...),
- taille : la taille du champ n'est pas nécessaire pour certains "types". Indiquez la taille du champ (1 à 255) le cas echéant (voir commentaires en dessous, le module indiquant si la taille est nécessaire),
- index : si votre table comporte un champ auto-incrémenté (valeur numérique dont la valeur est déterminée automatiquement à chaque entrée. Cet index permettra d'identifier chaque enregistrement par un numéro unique). Voir commentaire en dessous des champs.
- autres options : dans la colonne de droite, vous pouvez déterminer les caractéristiques pour chaque champ : valeur minimale, maximale, par défaut...

NOTE IMPORTANTE : il est important de bien définir la taille des champs (si nécessaire) en fonction du contenu à enregistrer ! Elle ne doit être ni trop basse (à défaut vous ne pourrez pas entrer les valeurs en totalité) ni trop élevée (la taille maximum détermine l'espace réservée au champ. Plus cet espace est élevé, plus les enregistrements prendront de l'espace sur le disque).
Exemple : pour le prénom d'une personne, la taille peut être fixée à 25. Si vous indiquez 10, François-Xavier sera tronqué (François-X), si vous indiquez 100, vous perdez de l'espace inutilement (il n'existe pas de prénom de 100 caractères ! ).

Voici un exemple de ce que vous pourriez avoir pour une table de contacts :

NOTE : le champ CP (code postal) ne peut contenir que 5 caractères. Mais un code postal se compose obligatoirement de 5 chiffres (pas moins) ! Vous pouvez donc renseigner un modèle (colonne de droite) pour ce champ. Le modèle à utiliser pour les codes postaux est : *5{#} . Ce qui signifie que le champ comportera obligatoirement 5 chiffres (Cliquez sur "Asstistance" pour avoir d'autres exemples de modèles).

Enfin, enregistrez la table ("Enregistrer sous") en n'oubliant pas de spécifier la base (alias TEST) :

Notez qu'une base de données peut contenir plusieurs tables. Vous pouvez donc répéter cette opération.

 

Votre base de données est maintenant créée et c'est la table qui va enregistrer toutes vos données. Vous pouvez maintenant passer à l'utilisation de la base de données dans vos programmes.

 


Une question ? Venez échanger sur le forum...
Nom :
Sujet :
 

© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2019 )