Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Multimedia
 
Retouche d'images
Matériels et logiciels
Utilisation des masques
Colorisation d'images
 
Montages vidéo numériques
Matériels et logiciels
Les formats vidéo utilisés
Les formats audio utilisés
Montage des vidéos
Création d'un CD vidéo
Création d'un DVD vidéo
 
Musique assistée par ordinateur
Matériels et logiciels
Les formats audio utilisés
Convertir des fichiers audio
Fractionner un fichier audio
Fermer

Les formats audio

  Le son a bouleversé l'équipement des salles de cinéma. Ces dernières années, les nombreux cinémas Multiplex ont ainsi permis de faire remonter la pente à cette industrie.

Il est logique que, les films bénéficiant de bandes son de plus en plus sophistiquées, les concepteurs cherchent à trouver des moyens de restituer cette richesse à domicile. Les laboratoires Dolby ont toujours été à la pointe de ces travaux. On leur doit la plupart des standards du moment. La société Lucas Film, productrice des films Star Wars, a participé à ce développement en mettant au point le label THX qui définit une extension du standard Dolby. Afin de s'y retrouver parmi tous ces labels et formats, voici quelques informations synthétiques. Pour des informations plus détaillées, vous pouvez aussi visiter les sites des laboratoires.

Format standard : mono Format standard : stéréo Dolby surround Dolby Prologic Formats 6.1 Format SDDS

 


Les formats standards : mono et stéreo

 

    Les anciens formats sont encore proposés sur certains DVD ou sur les VHS, pour les films n'utilisant pas les encodages multicanaux. On trouve ainsi les symboles de signal mono (un canal) ou stéréo (deux canaux).

 


Le Dolby Surround

 

  Le Dolby Surround utilise quatre voies distinctes : une voie mono centrale prédominante (pour la compatibilité avec les salles et les récepteurs mono), deux canaux frontaux pour latéraliser la bande sonore. Ces pistes ont peu de différence avec la voie centrale (entre 30 et 40 dB en ProLogic alors que les premiers décodeurs ne les distinguaient que de 7 dB. Le 4eme canal, dit de surround, est monophonique même s'il est distribué sur deux enceintes arrières. Le canal d'infra-grave n'est pas encodé dans le signal mais simplement produit par filtrage et addition des quatre canaux. Le Dolby Surround a fait le succès du LaserDisc dans lequel les 4 signaux sont matricés sur 2 canaux. C'est ce même codage (Left Total/Right Total) qui est utilisé pour diffuser des films Surround en Nicam. Le signal arrière a une bande passante réduite (100Hz à 7kHz).

 


Le Dolby ProLogic

 

  Le Dolby Pro Logic est une extension du décodage Dolby Surround. Le décodeur Dolby Pro Logic ajoute une voie centrale, afin que le son paraisse plus central. Cette enceinte centrale reproduit typiquement les voix des acteurs. Ce système augmente également la séparation des voies de droite et de gauche.
Deux voies arrières reproduisent l'image sonore en trois dimensions. Avec un tel décodeur, Nous avons donc besoin de 5 enceintes pour un réel confort d’écoute. Ce système tend aujourd'hui à être dépassé depuis l'arrivée du Dolby Digital ou Dolby AC3.


Le Pro logic II améliore beaucoup les lacunes du Pro Logic original :
- Il permet une lecture en multi-canal de sources stéréo standards sans encodage
- La bande passante des voies d’effet arrière est améliorée
- La séparation des canaux est meilleure
- Le Dolby Pro Logic II est entièrement compatible avec les encodages Pro Logic et Surround.

 


Le Digital Virtual Speaker

 

  Le Dolby Digital Virtual Speaker est conçu pour donner la sensation d'un son surround enveloppant avec une simple paire d'enceintes. Ce procédé de traitement numérique du signal simule les décalages temporels et les réflexions en les diffusant par les 2 seules enceintes frontales. Un mode large permet de donner l'impression que les enceintes sont plus écartées que leurs positions réelles. Ce procédé est complémentaire des système Dolby Digital et Dolby ProLogic.
Pour en savoir plus, n'hésitez pas à consulter le site du laboratoire en cliquant ici.

 


Le THX

 

  Le THX est une évolution du Dolby Surround. Il repose sur une conception spéciale et rigoureuse de l'installation. Lucas Film souhaitait, en proposant le THX, que toutes les salles (de cinéma, puis privées) restituent correctement les efforts de ses ingénieurs.

  Le THX Ultra est une extension du THX pour garantir une qualité meilleure: grande puissance sur tous les canaux, niveau de 105dB sans distorsion... Auparavant conçu pour les studios d'enregistrement, ce format est disponible aujourd'hui chez l'amateur passionné.

  Le THX Select est une déclinaison plus facile à vivre du THX pour garantir une bonne qualité tout en utilisant des enceintes plus petites et plus faciles à placer.

 


Le Dolby Digital

 

Le Dolby Digital est un système de son numérique utilisant 5 canaux. Appelé AC-3 (pour les appareils grand-public) et SR-D (dans les salles), il utilise un système de compression numérique très performant. Ce taux peut atteindre 12:1 pour un débit de 384kbps (échantillonnage 24 bits/48 kHz). Tous les canaux sont indépendants et large bande. On devrait donc, pour tirer correctement parti du Dolby Digital, utiliser 5 enceintes identiques et un sub.

 


Le DTS

 

Le DTS (Digital Theater System) est la réponse de Steven Spielberg à Georges Lucas. Très proche du Dolby Digital, son principal avantage est qu'il compresse beaucoup moins le signal (4 fois moins) et numérise le son sur 20 bits au lieu de 16. Il offre ainsi une qualité de son bien meilleure au prix d'un débit nettement supérieur (1411 kbps).

 


Les formats en 6.1

 

Les nouvelles évolutions intègrent maintenant une voie centrale arrière. C’est le cas du Dolby Digital EX, du DTS ES et du THX EX. Cette voie centrale ne représente pas un canal supplémentaire encodé numériquement, mais reprend le procédé analogique de déphasage entre les voies arrières existantes sur les systèmes actuels pour recréer une voie centrale arrière.
Pour bénéficier de cette voie arrière, il faut que le support soit encodé avec le procédé en question. Le procédé THX conseille l’usage d’une nouvelle paire d’enceintes bipolaires en fond de salle. Pour bénéficier de cette voie arrière supplémentaire, il faut que le support soit encodé avec cette option.

Certains amplificateurs proposent ce format 6.1 chargé de stabiliser l'image sonore sur l'arrière. La 6e voie n'est pas présente dans le signal d'origine mais calculée par le décodeur.

 


Le SDDS

 

Le SDDS (Sony Dynamic Digital Sound) est un format spécifique mis au point par SONY pour les grandes salles. Encore réservé aux professionnels, il utilise une compression de type ATRAC (comme les MD). Parmi ses nombreux avantages, il peut gérer de 2 (96kHz/24 bits) à 8 canaux (48kHz/16bits). Il est donc compatible THX-Ultra.

 


© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2019 )