Forums | Contact | Plan du site Menu Accueil » Création de site
X

Améliorer son référencement.

  Si le référencement d'un site est réalisé après sa mise en ligne, c'est au moment de son développement qu'il faut s'en soucier. Le choix de l'hébergeur et du nom de domaine, la structure et le contenu des pages, l'organisation du site... sont autant de paramètres à prendre en compte pour le positionnement d'un site dans les moteurs de recherche.

  Optimisation du référencement : suivre ces quelques conseils est un plus, mais ne vous garantira pas systématiquement la première place... dans certains secteurs, la concurrence est telle que le positionnement dépendra plus de la notoriété du site. Mais ne pas les suivre, c'est condamner le site à rester au delà de la troisième page de résultats (la plupart des internautes ne vont pas au delà de la troisième page).

  Suivi du référencement : si votre « premier » référencement est très important, il n'est jamais définitif. Les sites et les outils de recherche évoluent avec le temps ! Il est donc essentiel de procéder à un suivi, en contrôlant régulièrement votre positionnement au sein des différents moteurs (analyser d'où viennent vos visiteurs, quels mots clés ils ont entré... et en tirer les conclusions adéquates pour corriger et améliorer le référencement). Vous pouvez pour cela installer votre propre outil de statistiques sur le serveur, mais cette solution demande des ressources et un espace assez importants. Dans ce domaine, Xiti est une alternative intéressante.


Choix de l'hébergement et du nom de domaine.

 

Choisir un hébergeur dont les serveurs sont situés dans le pays ciblé. C'est un point important pour que vos pages apparaissent dans les résultats des recherches ciblées par pays. Cas particuliers :

  • le site n'est pas destiné à un pays particulier,
  • acheter différents noms de domaine pour un même site...

Bien choisir son nom de domaine. Le nom de domaine du site ne doit pas être choisi au hasard. Il devrait contenir les mots clés les plus importants (nom de la société, objet du site...) puisque l'adresse d'un site est prise en compte pour les résultats des recherches. Le choix est de plus en plus restreint puisque beaucoup de noms de domaine ont déjà été réservés, mais en cherchant plusieurs combinaisons, vous trouverez sans doute un nom encore disponible. Evitez les noms de domaine trop longs (2/3 mots maximum).

Eviter les hébergements gratuits. A moins qu'il s'agisse d'un site personnel et que vous ne vous souciez pas du référencement, il faut éviter les hébergements gratuits. Même s'il en existe de qualité, ces derniers ne vous proposent pas de nom de domaine propre à votre site. Certaines sociétés proposent des formules de base à des prix raisonnables et convenant parfaitement à des sites professionnels.

Eviter les hébergeurs connus pour leurs pannes prolongées. C'est évident, mais choisir un bon hébergeur pour vos pages est primordial pour que le site soit accessible 24/24 et 7/7.


Architecture du site

 

Noms des fichiers. L'adresse d'une page est importante pour le référencement. Les mots qu'elle contient (nous l'avons déjà vu ci-dessus avec le nom de domaine) sont pris en compte par les moteurs de recherche. Prenez soin de bien choisir un nom de fichier court mais en rapport avec le contenu de la page.

Noms des répertoires. Si votre site contient plusieurs thèmes et que vous l'organisez en répertoires, procédez comme pour les fichiers et choisissez des mots en rapport avec le thème.

Si le site contient beaucoup de pages, établissez un plan du site. Le plan aidera les moteurs à indexer vos pages et à redistribuer le PageRank pour Google. Insérez le lien de ce plan dans chacune des pages de votre site.

Privilégier les liens en dur. Il est préférable d'utiliser les liens classiques HTML (a href) plutôt que d'autres formats qui ne sont pas ou difficilement pris en compte par les moteurs de recherche... proscrire les liens importants en javascript. Important également, les libellés des liens d'une page A vers une page B (qu'il s'agisse de liens internes ou en provenance d'autres sites) doivent être le plus pertinent possible, c'est à dire en rapport avec la page B (évitez les liens du style « cliquez ici »).

Echange de liens. Avant tout, l'échange de liens avec des sites complémentaires permet aux sites « d'échanger des visiteurs ». Mais ce n'est pas tout... il a également un effet positif sur votre référencement ! Lire notamment l'article sur le PageRank de Google. En résumé, pour un lien d'une page A vers une page B :

  • Plus le PageRank de la page A est élevé, plus la page B sera valorisée,
  • Moins la page A comportera de liens, plus la page B sera valorisée,
  • Plus il y aura de pages (A) pointant vers votre page B, plus celle ci sera valorisée.

Eviter les « Fermes de liens » . La frénésie de l'échange de liens (ce sacré PageRank) a poussé certains webmasters à créer des scripts automatiques d'échange de liens. Le but : vous inscrivez votre site et votre lien apparaît automatiquement sur d'autres sites. En contrepartie, vous vous engagez à insérer un script sur votre site qui affichera également les liens d'autres sites inscrits. Ingénieux... mais totalement inutile voire néfaste pour votre site ! Pour conclure sur les liens, soit vous les échangez avec des sites que vous connaissez (en rapport avec votre site, avec un PageRank le plus élevé possible...), soit vous vous abstenez.


Structure des pages

 

Bien choisir ses titres. Phrases courtes (8 mots ou 70 caractères maximum), contenant les principaux mots-clefs de la page. Il ne faut donc pas utiliser le même titre pour chaque page et bien sûr éviter les titres banals sans intérêt ("bienvenue sur le site ..." ou autre).

Bien renseigner les balises Meta. Tous les moteurs ne les utilisent pas, mais il faut bien choisir la description et les keywords de chaque page. Comme pour le titre, évitez d'utiliser les mêmes sur chaque page... chaque page devrait disposer de sa propre description et de ses propres mots clés. Notez également que les moteurs accordent plus d'importance aux premiers mots-clés. Placez les donc en fonction de leur importance. Pour la description : évitez de dépasser 20 mots / 120 caractères.

Spécifier le doctype, le charset et la langue des pages. Attention... lire les recommandations du W3C pour le DOCTYPE (Document Type Definition).

Optimiser le contenu des pages. Nous avons vu que les moteurs de recherche accordaient de l'importance à l'adresse, le titre et les balises Méta. Il est bien évident que le contenu des pages reste le plus important et doit être le plus pertinent possible. Le texte de la page doit contenir plusieurs occurences des mots importants (attention toutefois de ne pas en abuser).

Utiliser le contenu alternatif des images. Non, les moteurs de recherche n'interprètent pas les images ! Quoi de plus logique. Seulement parfois, les illustrations sont nécessaires et font partie intégrante du contenu. Pensez donc à renseigner l'attribut alt de vos images ! Les robots en tiendront compte et remplaceront vos images par ce texte alternatif.

Structurer les pages à l'aide des balises de titres. Rappelons que les balises HTML <H×> sont utilisées pour organiser les pages d'une certaine taille. Utilisez de préférence des mots-clés de la page dans vos titres (<H1>) et sous titres (<H2>, <H3>... ).

Utiliser l'URL Rewriting pour vos pages dynamiques. Si vous utilisez un langage serveur comme PHP, PERL, L'URL Rewriting permet de passer des variables à une page sans uyiliser les url dynamiques. Evitez donc les URL dynamiques qui ont plus de mal à être indexées dans les moteurs de recherche.

Eviter d'utiliser les frames. Même si elles parraissent plus pratiques pour les utilisateurs, il est préférable de les éviter.

Eviter les pages trop longues. Les moteurs de recherche accordent plus d'importance aux premiers mots d'une page. Si le texte est trop long, il est préférable de le diviser sur plusieurs pages (surtout si vous pouvez le diviser en différents thèmes). Il semble qu'une bonne moyenne se situe à une 100aine de ko.

Eviter le texte caché et non cohérent. Sachant que les mots d'une page sont déterminants pour son positionnement, on a tendance à vouloir dissimuler des mots clés pour qu'ils apparaissent dans la page sans être visibles pour les visiteurs (par exemple en choisissant une police de la même couleur que l'arrière plan)... à proscrire : les moteurs de recherche sont programmés pour repérer le contenu dissimulé et pénalisent les sites utilisant cette technique.

Eviter l'utilisation de Javascript pour les éléments importants. Le langage Javascript est un plus, il permet d'ajouter de l'animation sur vos pages. Mais gardez toujours à l'esprit qu'il peut être désactivé par vos visiteurs et surtout (ce qui nous intéresse ici) qu'il n'est pas ou difficilement pris en compte par les moteurs de recherche ! Vous pouvez donc en user, mais ne pas en abuser (on doit pouvoir visualiser les pages et naviguer sur le site en désactivant le JavaScript).

Eviter les sites réalisés uniquement avec Flash dont le contenu est difficilement référencé, le texte n'apparaissant pas clairement dans le code de la page.

Eviter les pages vides ou en construction.

 


Une question ? Venez échanger sur le forum...
Nom :
Sujet :
 

© Cédric MICHEL - conseil & création ( 2003 / 2017 )